Logo LumyFox energie solaire
Parlons de votre projet 03 21 70 02 02 Du lundi au samedi
Définir mon projet solaire

Définir mon projet solaire

Définir mon projet solaire.

L’électricité est une source d’énergie indispensable. En effet, elle permet d’alimenter les divers équipements de notre maison, lave-vaisselle, réfrigérateur, lave-linge … mais aussi nos ordinateurs et téléphones et parfois même, nous l’utilisons pour nous chauffer.

Nous rencontrons cependant des problèmes face à cette énergie. Le premier est l’augmentation incessante du prix de l’électricité qui pèse lourd sur notre budget.  Le deuxième est notre désir de consommer une énergie plus respectueuse pour la planète.

Face à cela, de plus en plus de foyers désirent produire leur propre électricité en installant un kit panneaux solaires photovoltaïques. Ils réduisent ainsi leur dépendance au réseau électrique et maîtrise donc mieux leur budget. Ils contribuent également à la production d’une énergie verte plus respectueuse de la planète.

Mais par où commencer pour définir mon projet solaire ? Et comment bien choisir mon kit panneaux solaires ?

1/ Quelle est ma consommation annuelle en électricité

Pour définir mon projet solaire, je dois d’abord regarder ma consommation annuelle en électricité. Autrement dit, quelle est la quantité d’électricité nécessaire au bon fonctionnement de mon foyer ?

Vous trouverez cette information sur votre dernière facture d’électricité. Vous y trouverez ainsi, le nombre de kilowattheures consommés sur une année. Le KWh est en effet l’unité qui mesure la consommation électrique.

Exemple de référence type :

On considère généralement un couple avec 2 enfants dans un logement de 100 m². Ce foyer est tout électrique c’est-à-dire chauffage, eau chaude, plaque de cuisson et four ainsi que tout l’électroménager standard tel que réfrigérateur, machine à laver …). Leur consommation électrique est alors d’environ 13 000 KWh / an soit presque 2000 € / an.

Si vous emménagez prochainement dans une nouvelle maison, vous n’avez pas encore de facture d’électricité. Pour définir votre future consommation électrique, vous devez alors en établir une estimation en procédant appareil par appareil.

Pour se faire, il vous faut déterminer pour chaque appareil :

  • Sa puissance en Watts
  • Le nombre d’heures de fonctionnement sur une journée
  • Le nombre de jours de fonctionnement sur une année

Exemple :

Mon ordinateur a une puissance de 200 W.
Il fonctionne 2 heures par jour chaque jour.

Le calcul :

[ 200 W * 7 (jours) * 2 (heures) * 52 (semaines) ] / 1000 = 145.6 KWh / an

Mon ordinateur consomme 146 KWh / an.

2/ Quelle quantité d’électricité produire ?

Reprenons notre exemple type du couple avec 2 enfants.

Ce foyer consomme 13 000 KWh / an.

Il serait alors évident de se dire que pour être autonome il faut produire 13 000 KWh.
Et bien non !
La raison est toute simple : il est difficile de synchroniser à 100 % production et consommation. (Consultez l’article : Optimisez la rentabilité de mes panneaux solaires)

L’été, mes panneaux solaires produisent énormément seulement en cette saison, je consomme peu d’énergie. Inversement, l’hiver ma consommation d’énergie est plus élevée alors que ma production est moins importante.

Je dois donc différencier taux d’autoproduction et taux d’autoconsommation qui sont deux termes complètement différents.

L’autoconsommation

Le taux d’autoconsommation correspond à la part de l’énergie produite grâce à vos panneaux solaires et que vous consommez directement.

Exemple :

Vous produisez 5000 KWh d’électricité photovoltaïque et vous en consommez dans le même temps 4000 KWh.
Votre taux d’autoconsommation est alors de : (4000 / 5000) * 100 = 80 %
C’est un très bon taux.

L’autoproduction

Le taux d’autoproduction correspond à la part de votre consommation électrique totale de votre logement par rapport à l’énergie consommée via vos panneaux solaires.

Exemple :

Vous consommez 4000 KWh d’énergie de votre installation solaire.
Votre consommation totale d’électricité est de 13 000 KWh

Votre taux d’autoproduction est alors de (4 000 / 13 000) * 100 = 30 %

Cela signifie que vous réduirez de 30 % votre facture d’électricité.

Conclusion :

Si notre couple avec 2 enfants souhaite être autonome, le taux d’autoproduction de leur panneaux solaires doit-être de 100 %.
S’il souhaite réduire leur facture d’électricité de 30 %, leur taux d’autoproduction doit-être de 30 %.


Bon à savoir :

L’été, les panneaux solaires produisent énormément. Si, durant cette saison, vous utilisez un climatiseur ou que vous chauffez une piscine, vous les auto-alimenterez en énergie grâce à votre installation solaire !

Chauffer son logement avec des chauffages électriques l’hiver est impossible via une installation solaire. Pour réaliser d’avantages d’économies, il faut renoncer au chauffage électrique beaucoup trop énergivore.

Par contre, la production hivernale de vos panneaux solaires photovoltaïques vous permettra de couvrir ce que l’on appelle « bruits de fonds ». La liste de ce qui composent les « bruits de fond » est longue : tous les appareils en veille, le réfrigérateur, le congélateur, les chargeurs de téléphone et d’ordinateur, la box, le radio réveil ainsi que tous les appareils donnant l’heure …
Savez-vous qu’un ordinateur en veille consomme 1/3 d’énergie par rapport à quand il est en fonctionnement ?

Effacer ces « bruits de fonds » de votre facture électrique, c’est déjà une bonne économie de réalisée.
En moyenne, les « bruits de fond » représentent entre 500 W et 750 w / heure : pas mal, non ?

3/ Mais alors quel kit panneaux solaires choisir ?

Pour le savoir, plusieurs critères, autres que ceux vus plus haut, sont à prendre en considération. Ainsi, il faudra tenir compte de l’orientation de votre toiture ou son inclinaison, le taux d’ensoleillement dans votre région, les ombrages éventuels, la capacité d’accueil de votre toiture …

Afin de vous éviter des calculs complexes, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur qui calculera pour vous le kit panneaux photovoltaïques idéal en fonction des économies que vous désirez réaliser.

Ouvrir le simulateur en ligne.